Bangladesh

Du Pakistan voisin, d’une lourde ascendance,
Terre aux plaines fertiles, tu pris l’indépendance.
Tagore, le poète, inspira ton drapeau :
Le vert du grand espace où repaît le troupeau
Et le disque vermeil du sang de tous les tiens
Qui pour ta liberté ont donné leurs soutiens.

Les eaux du Brahmapoutre et le delta du Gange
Baignent ton territoire et son climat étrange
Où les inondations, les moussons, les cyclones
Renversent trop souvent les maisons, les pylônes.
Mais ton peuple construit, et c’est là sa fierté !
Il cultive le riz, l’épice ou bien le thé.

La rue est ton commerce, un coiffeur de fortune
offre à tous les passants une coupe opportune.
Et pour quelques Taka de plus notre barbier
Saura vous démontrer ses talents de plombier.
Plus loin un miséreux ne vit que d’expédient
Revendeur de journaux, il survit en mendiant.

De boutique en tissu en passant par les fleurs,
Riche est ton nuancier, mille et une couleurs !
C’est des rickshaws, vélos à trois roues et capotes
Que l’on profite au mieux des multiples popotes
Où l’on propose au soir de goûter aux saveurs
De tes plats épicés qui rallient les ferveurs.